Présentation des paris sportifs avec handicap

Le pari sportif classique, le handicap et le spread bet sont autant de type de paris sportif. Après le pari sportif classique, le handicap est le plus recouru. Il s’agit d’un système de pari permettant d’équilibrer un évènement pénalisant par le retrait de point ou de but. Ce type de paris sont très fréquents au rugby et aux sports américains. Il existe deux types de paris sportifs avec handicap.

Le handicap classique

Le principe du pari sportif avec handicap classique est simple. On retire un nombre entier de points ou de buts au favori ou on en ajoute à l’outsider. Si le joueur parie sur le favori, celui-ci devra surpasser le handicap qui sera retiré au score final pour gagner. En revanche, s’il parie sur l’outsider, celui-ci part avec une avance qui sera additionnée au score final. Il est important de noter que le handicap n’est pas cumulable. En effet, il ne sera pas ajouté ou déduit uniquement sur le score de l’équipe sur laquelle le joueur parie.

Le handicap asiatique

Le principe reste le même qu’avec le handicap classique à quelques spécificités de près. D’un côté, le joueur ne peut pas parier sur un match nul. D’un autre côté, les handicaps de ¼, ½ ou ¾ sont possibles. Le joueur peut être remboursé si le résultat après acception du handicap est un match nul. Par ailleurs, le gain ou la perte est divisé en deux si le résultat après acception du handicap est une victoire par un quatre de but. Il existe plusieurs types de l’handicape asiatiques dont voici les plus connus :
– Le handicap 0 : 0
– Le handicap 0 : ¼
– Le handicap 0 : ¾
Après une bonne assimilation, le handicap asiatique offre de nombreux avantages au parieur. Les seuls issus du match sont soit une victoire à domicile ou à l’extérieur.

Attachment

Leave a Comment